Vous êtes ici : Accueil Comptes-rendus Activités en 2015 Souffleur de Beauregard (22/11/15)

Souffleur de Beauregard (22/11/15)

Ce dimanche 25 novembre, Laurent, Vincent et Daniel ont accompagné Patrice Dumoulin (GRSC) dans le Souffleur de Beauregard à Plainevaux, entre Neupré et Esneux en agglomération liégeoise.

Il y a peu, le GRSC a fêté les 13 ans de la découverte de ce réseau majeur mais nous étions en expé à ce moment là donc nous n'avions pas pû assister à la fête. Daniel avait pris contact suite à l'invitation de cet anniversaire pour savoir s'ils n'avaient pas besoin d'un petit coup de main en ce moment et vu qu'ils y vont quasi mensuellement, nous nous sommes joints à eux pour une séance de topo (et oui, encore :p). Leur objectif est de recaler la topo existante en utilisant les techniques modernes (DistoX) car 2 parties dans leur réseau ont l'air très proches et une meilleure topo pourrait leur faciliter la jonction.

Nous nous retrouvons donc ce dimanche matin et nous nous apprêtons sans traîner car ça commence à cailler sévère dehors. On traverse la prairie en évitant les bouses de vache et nous rentrons nous réchauffer un peu dans la grotte. La fois précédente, il s'était arrêté au pied de la « cheminée arrosée » mais avant d'y arriver, il y a déjà tout un cheminement parsemé d'embûches. Nous descendons le premier puits « Prudence Petitpas » d'une vingtaine de mètres, puis on descend un éboulis, on se glisse entre quelques blocs sur la gauche jusqu'à atteindre un puits plus modeste. Ensuite, on arrive dans un long méandre, la « Rivière Sud » qui se termine par 2-3 zones plus étroites pour les plus grand gabarits. Juste après, Patrice me signale qu'on arrive à l'endroit le plus compliqué de la progression, « les banquettes de Veaux ». C'est une conduite forcée en trou de serrure qui commence à s'évaser en dessous et j'avoue, j'en ai un peu chié ! Heureusement, grâce à une aide providentielle de Vincent, un simple coup de main qu'il a su me donner en passant par en dessous, je suis parvenu à m'extraire. La suite est effectivement beaucoup plus cool et peu après nous arrivons en bas de la « cheminée arrosée » où nous reprenons la topo.

Patrice s'occupe de prendre les notes, Vincent est en éclaireur, Daniel manœuvre le DistoX et Laurent fait le touriste. On grimpe un puits, on rampe, etc. Bref, c'est assez varié. Arrivé au « vestiaire », on casse un peu la croûte, Laurent et Daniel inversent leurs rôles pour la suite. On descend encore 2 puits, on parcourt le « chainon manquant » et nous arrivons à la célèbre rivière Orange que nous parcourons vers l'amont. A 15h, nous avions prévu d'arrêter et nous sommes arrivés à bon port, juste avant le réseau Aragon. En revenant, nous avons droit à une récompense et Patrice nous emmène vers l'aval et vers la salle « André Lachambre » qui porte bien son nom de par sa beauté. Nous reparcourons toutes les difficultés rencontrées à l'aller. Cette fois-ci, je passe nettement mieux les banquettes même si je me retrouve de nouveau le cul entre deux chaises en plein milieu, mais c'est moins gênant dans ce sens-là. Le méandre de la « rivière sud » semble plus long qu'à l'aller mais c'est dû au fait que nous sommes moins fringants. On remonte les derniers puits et puis ça y est, revoilà la lumière du jour …. ah ben non, le soir tombe plus vite en cette saison. On évite à nouveau les bouses et nous nous rhabillons aux voitures où j'en profite pour transférer les données du Disto pour pouvoir les lui renvoyer par la suite.

 Voilà, ce fût une bien bonne journée, encore merci à Patrice. Il y a sûrement moyen d'y retourner s'ils ont encore besoin de « petites mains » pour une quelconque tâche. Mais c'est une cavité assez bien sportive vu qu'on rencontre un peu toutes de sortes de progression.

 

Les photos sont visibles ici (pour les membres) 

Pour plus de détails sur le Souffleur de Beauregard, il a fait l'objet d'une publication dans le « Regards 77 » distribué en 2011.

 

Vous êtes ici : Accueil Comptes-rendus Activités en 2015 Souffleur de Beauregard (22/11/15)