Vous êtes ici : Accueil Comptes-rendus Activités en 2012 Nos premières Via en hauteur !

Activités en 2012

Nos premières Via en hauteur !

Après une semaine sous le soleil autrichien, Vincent et moi avons pris la direction de la Haute-Savoie pour établir notre camp de base à Aussois en Vanoise, altitude 1.500 m, petit hôtel tranquille à moins de 5 km des Forts de l'Esseillon. Verrou stratégique du passage vers l'Italie, la chaîne des 5 forts veille depuis 1832 sur le col du Mont-Cenis.

Face au parc national de la Vanoise, entre le fort Victor-Emmanuel et la redoute Marie-Thérèse, s'ouvre un large cirque parcouru par les 3.760 mètres de la surprenante et magnifique via "en boucle", la Via Ferrata du Diable dont on peut enchaîner les 7 tronçons, mais aussi les savourer un à un.

 

Jour 1, le chemin de la Vierge :

Nous nous attaquons au chemin de la vierge, histoire de nous mettre en jambes et affronter les premières hauteurs. La traversée de l'annonciation, assez aérienne, franchit une paroi de schiste compacte. La descente de la visitation s'achève par une échelle originale. Finalement, l’impressionnant et difficile ressaut de l'Assomption mène à la passerelle de la Vierge, au-dessus de la cascade du Nant. (longueur 1.100 m, D+100 m, hauteur 150 m)

Jour 2, enchaînement de 3 voies :

  • La traversée des anges qui descend dans une belle succession de vires et s'achève par la vertigineuse traversée des séraphins. Cette traversée se poursuit, beaucoup plus physique dans la seconde partie. Une descente facile mène à un ressaut athlétique, qui conclut la Via, non loin du pont du diable. (longueur 360 m, D-40 m, hauteur 100 m)
  • La montée au ciel, qui culmine à 200 m de la rivière Arc. D'un niveau progressif, elle franchit le dévers des hirondelles, puis l'aérienne traversée de l'écaille décollée et se termine dans une meurtrière du fort Victor-Emmanuel. (longueur 450 m, D+120 m, hauteur 200 m)
  • La descente aux enfers et la montée au purgatoire. C'est d'abord une belle descente au fond des gorges de l'Arc, peu difficile, qui s'accentue pour devenir athlétique juste avant l’impressionnante passerelle des enfers. La montée au purgatoire s'élève alors dans une belle paroi de quartzite et s'achève dans la féérie des eaux de la cascade du Nant. (longueur 450 m, D-170 m et D+120 m, hauteur 100 m)
Jour 3, les Rois mages !!

La plus spectaculaire et physique de toutes. Ce parcours comprend 3 passerelles; la passerelle Gaspard (pont népalais), la passerelle Balthazar (pont de singe) et la passerelle de bois Melchior de 83 m. Sensations assurées.
L'entrée sur la via se fait déjà en dévers sur 3 m pour atteindre le pont népalais de 25 m !
Idem pour en ressortir, grimpette et dévers sur 5 m pour se retrouver face au vide, toujours en dévers sur une bonne vingtaine de mètres.
Pour nous, juste avant le pont de singe, échappatoire obligée. Trop physique, trop de dévers, trop de hauteur !
Nous sommes sages et décidons de ne pas prendre de risques pour la dernière partie, ce sera pour une autre fois.

Entre ces Via, quelques balades tranquilles pour atteindre les lacs en hauteur d'Aussois et du Mont-Cenis. Cela nous donnera l'occasion de saluer quelques marmottes.

A refaire sans aucun doute, et à conseiller à tous.

Vers la galerie photos

Vous êtes ici : Accueil Comptes-rendus Activités en 2012 Nos premières Via en hauteur !