Vous êtes ici : Accueil Comptes-rendus Activités en 2012 Formation aux techniques canyon

Activités en 2012

Formation aux techniques canyon

Ce samedi 9 juin, j'ai assisté à la formation aux techniques de canyonisme, mise au programme par l'Ecole Belge de Spéléologie.  Nous étions 14 participants provenant de différents clubs partout en Wallonie. La plupart étaient déjà des spéléos confirmés mais la formation laissait également place à des gens débrouillards.

Olivier Stassart (club RCAE) a entamé la journée en expliquant dans quelles conditions se pratique le canyon.  Il a parlé en particulier des différents dangers, des plus évidents à ceux qui le sont moins: les tourbillons, cailloux au fond des vasques, noyade sous cascade, difficulté de s'extraire de la corde au pied de cascades, montée des eaux suite aux orages, régulation automatique et imprévisible des barrages hydroélectriques...  Tous ces dangers doivent être évités grâce à une très bonne information préalable, un matériel adéquat et des techniques adaptées.  Il nous a montré toute une panoplie du matériel collectif et individuel du parfait canyoneur: kits "boule", corde semi-statique, descendeurs canyon et spéléo, mousquetons HMS, dégaines, cordes de secours et d'intervention...  Le couteau et le sifflet sont de la partie.  Le bidon étanche ne sert pas seulement à transporter "la bouffe" (ce qui est en soi très utile), mais aussi un masque et du matériel de réserve (utile en cas de perte) voire d'auto-secours (genre fil, couverture, bougies sans oublier le briquet pour monter un point chaud).

Après une pause pique-nique, Boulon (Didier Sauvage, des Sus-pendus) a montré les quelques signaux usuels à connaître: au sifflet (1, 2, 3 coups) et gestuels...  Le b.a.-ba pour dire "stop", "libre" ou "débraye".  Olivier nous a ensuite montré comment on prépare les kits, avec une technique toute particulière où l'on attache un mousqueton à la jugulaire du casque pour gagner du temps !  Au début de l'enkitage, on prévoit une dizaine de mètres de corde spécifiquement pour les mains courantes, et à la fin, on a une convention pour savoir si l'on tient le bout amont ou le bout aval de la corde, histoire de ne pas faire de gaffe une fois en haut d'une superbe cascade...

Puis, nous sommes montés sur la vire de la Roche-aux-Corneilles (rocher UBS à Bomal - Durbuy), et avons fait une première descente au huit, jusqu'à un palier où nous nous sommes tous tassés.  Maintenant, place à la pratique, avec Boulon et Olivier.  Personnellement, je me suis retrouvé dans le groupe d'Olivier.  Ce groupe était très sympa et il y avait bonne ambiance cordiale, et cela a aussi été le cas dans l'autre groupe, avec lequel nous avions quelques contacts de temps en temps.  Olivier nous a appris à installer une main courante (auto-moulinette) et un rappel en butée, d'abord fixe puis débrayable en utilisant un huit.  Ces techniques sont éprouvées depuis plus de dix ans. Nous avons appris, également, différentes façons d'utiliser le huit (rapide et vertaco) pour descendre et à réaliser une clé (noeud de mule) pour nous arrêter.  En fin de journée, Olivier nous a rappelé des techniques de réchappe utiles s'il faut remonter sur la corde tout en demandant peu de matériel.

La journée s'est terminée vers 17 heures, et j'en ressors avec une bonne envie de recommencer la pratique dans un vrai canyon.  Hélas, il n'y en a pas beaucoup en Belgique, donc il me faudra attendre une prochaine expé.  Merci, en tout cas, à Boulon et à Olivier pour cette chouette formation !  Elle nous sera très utile côté club.

N.B. Je rappelle aux membres du club qu'ils ont le droit de participer aux diverses formations de l'Ecole Belge de Spéléologie, pour un coût très réduit. Cela permet de rencontrer d'autres pratiquants et de parfaire les techniques que nous enseignons au club.

Les photos de la formation sont disponibles dans la galerie.

Vous êtes ici : Accueil Comptes-rendus Activités en 2012 Formation aux techniques canyon