Vous êtes ici : Accueil Comptes-rendus Activités en 2011 Compte-rendu de l'expé en Chartreuse

Compte-rendu de l'expé en Chartreuse

Durant la semaine de Toussaint (du 29 octobre au 5 novembre), Josette, Mariette, Nicole, Pascale, Claude, Daniel, Eric, Laurent, Xavier et moi nous sommes rendus à La Diat, village de la petite commune de Saint-Pierre-de-Chartreuse.

Dimanche, Daniel, Pascale, Nicole, Eric, Xavier, Laurent, et moi sommes partis randonner à Saint-Hilaire-du-Touvet, sur la Dent de Crolles. Après avoir stationné nos voitures près de l'ancien centre médico-chirurgical qui sert désormais de terrain de jeux aux tagueurs et aux flashpoints, nous avons pris le sentier en direction de la cabane du berger.

Sur le chemin, nous sommes passés à côté des observatoires à neutrinos, et avons pu observer des paysages automnaux. Puis, nous sommes partis à la recherche de la grotte Chevalier sur des sentiers de plus en plus étroits à flanc de falaise. Malgré le dénivelé et quelques erreurs de parcours, nous avons trouvé cette cavité s'enfonçant dans la Dent de crolles. Ainsi, le chemin devrait nous être plus familier en cas de traversée spéléo.

Pendant ce temps, Mariette, Josette et Claude ont visité la grotte des Echelles et l'abbaye des pères chartreux.

Lundi, 5h du matin. Levés aux aurores, les spéléos et Eric sont partis à la conquête du trou du Glaz. Avec l'aide d'Eric, nous avons acheminé les kits jusqu'au trou du Glaz. Nous sommes arrivés au bout du Pré-qui-Tue (il porte très bien son nom...). Tandis qu'Eric fait demi-tour pour rejoindre les autres membres du club, nous nous aventurons dans les entrailles de la Terre. Nous avons descendu les premiers puits et passé différentes main-courantes. Malheureusement, au puits Fernand, nous avons été obligés de rebrousser chemin: les spits sont bouchés, impossible de descendre en toute sécurité en équipant les cordes en fixe, et le rappel de corde parait périlleux si nous nous perdons...

Nos ainés, quant à eux, sont partis visiter la fabuleuse grotte de Choranche, réputée pour ses fistuleuses et ses protées.

Mardi, Daniel, Pascale, Eric, Nicole, Laurent, Xavier et moi, sommes allés à la rencontre de la grotte du Guiers Vif. Cette cavité s'ouvre au sommet de cascades, par un large porche, dans les falaises du cirque de St Même. Nous avons explé la grotte jusqu'à un siphon, puis avons fait demi-tour. Mais la journée était loin de se terminer. Nous avons continué la randonnée en passant par le sentier du pas de la mort, qui se transforme en mini via ferrata (et nous n'avions pas d'équipement...). Surpris par la nuit, il nous a fallu terminer le parcours à l'aide de nos lampes frontales.

Mercredi, les 5 spéléos et Nicole sont, cette fois-ci, partis en direction du gouffre du grand glacier. Les dénivelés sont toujours aussi importants, mais nous permettent de découvrir des paysages magnifiques. Après une première partie sur le GR9, nous nous sommes enfoncés dans les dolines à la recherche du gouffre. Malgré nos efforts, et la découverte de 2 puits, nous n'avons pas réussi à découvrir le gouffre... Dépités, nous sommes rentrés au gîte... mais nous avons vite retrouvé le sourire autour des petits plats de Mariette et la musique hétéroclite de la radio locale.

Jeudi, nous nous sommes levés avec pour objectif de réaliser la traversée Trou du Glaz-Guiers Mort. Malheureusement, Daniel étant tombé malade pendant la nuit, nous avons été contraints à changer de plan. Tandis que Daniel s'octroyait quelques heures de repos, Pascale, Mariette, Claude et Josette ont visité une fromagerie. Eric, Laurent, Xavier, Nicole et moi sommes allés randonner près du fort de Saint-Eynard. Des rafales de vents allant de 100 à 120 km/h nous ont accompagnés tout le long de la journée. Près du fort, nous avons pu observer Grenoble et les neiges éternelles sur les montagnes avoisinantes.

Vendredi, la pluie a malheureusement été au rendez-vous. De ce fait, les 5 spéléos sont à leur tour allés visiter la grotte de Choranche. Près de cette grotte, se trouve la grotte de Gournier, où nous avons rencontré des gendarmes spéléos lors d'un exercice. Pendant ce temps, les 5 autres membres on joué de malchance : les différents sites touristiques qu'ils avaient projeté de visiter étaient fermés. Le soir, nous nous sommes tous retrouvés au restaurant autour de savoureuses pizzas (difficile de trouver des frites en France !).

Samedi... Déjà l'heure de plier bagages. La semaine est encore passée trop vite. Tant pis, c'est promis : à la prochaine expé, Nicole nous chantera "et j'entends siffler le train" de Richard Anthony (elle a gardé cette mélodie en tête toute la semaine...).

 

Photos de l'expé (pour les membres enregistrés uniquement)

Vous êtes ici : Accueil Comptes-rendus Activités en 2011 Compte-rendu de l'expé en Chartreuse